VIDEO. Le "Crumbler", une machine capable de recycler les pains invendus

BRUT

Une boulangerie peut jeter 2 à 3 tonnes de pain par an. Franck Wallet a eu une idée ingénieuse pour lutter contre cette perte. Rencontre.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

On n'a pas forcément pensé à recycler le pain. Pourtant, chaque jour, une boulangerie peut gaspiller jusqu'à 30 kg d'invendus. S'il est difficile de venir à bout d'une telle perte, il est en tout cas possible de la revaloriser. C'est l'objectif de Franck Wallet, le concepteur d'une machine capable de donner une deuxième vie au pain, le "Crumbler". Cette machine est une broyeuse qui produit une fine poudre à partir de pains rassis.

Cette farine est comestible et peut être utilisée dans grand nombre de recettes comme les muffins, les sablés ou encore les quiches. Une aubaine pour Franck qui arrive à revaloriser jusqu'à 2 tonnes de pain par an. "Ce projet, c'est un exemple d'action qu'on peut faire pour lutter contre le gaspillage alimentaire et que chacun peut, derrière, déployer à titre personnel pour arriver à ce qu'ensemble on ait un impact global", estime Franck Wallet.

Mais avec les 35 000 boulangeries présentes en France, l'enjeu est de taille. 

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne