VIDEO. "Envoyé spécial" vous emmène dans le monde des apprentis sorciers, la fabrique des "faux aliments"

Voir la vidéo
ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

Soupe de légumes instantanée, céréales du petit déjeuner, yaourts à boire... Quel est l'impact de ces aliments ultra-transformés sur notre santé, celle de nos enfants, notre poids ? "Envoyé spécial" dévoile le 13 septembre l'un de leurs secrets de fabrication les mieux gardés : le cracking. Voici les premières minutes de ce reportage. 

Soupe de légumes instantanée, céréales du petit déjeuner, yaourt à boire... que contiennent vraiment tous ces produits que nous pensions sains et équilibrés ? La liste des composants contenus dans les yaourts que les enfants affectionnent est interminable... et incompréhensible : protéines de lait, amidon modifié, sirop de glucose-fructose, arômes naturels... Même chose pour le poisson pané, lui aussi plébiscité par les enfants : amidon transformé de manioc, gluten de blé, arôme, maltodextrine, carraghénane... 

"Donner ces céréales aux enfants le matin, c'est comme donner un bol de confiseries"

Ces aliments ultra-transformés, nous en avons tous plein nos placards. Ce sont des produits industriels reconstitués à base de dizaines d'ingrédients, d'additifs, de mauvais sucres. Ils ont perdu une bonne partie de leurs qualités nutritionnelles. Certains scientifiques les appellent les "faux aliments".

Pour le chercheur Anthony Fardet, auteur d'un livre Mangeons vrai. Halte aux aliments ultra transformés ! (éd. Thierry Souccar), "scientifiquement, on peut même dire que donner régulièrement ces céréales au petit déjeuner aux enfants le matin, c'est comme donner un bol de confiseries".

Qu'est-ce que le cracking alimentaire ?

Le 13 septembre, dans son enquête sur ces "faux aliments", "Envoyé spécial" vous fait découvrir l'une des techniques les plus secrètes de l'industrie agroalimentaire : le cracking. Des céréales, légumes ou fruits sont fractionnés en dizaines de poudres et de sirops, pour fabriquer de nouveaux aliments totalement distincts. Des pratiques d'apprentis sorciers ? Une étude publiée en février 2018 soupçonne ces aliments ultra-transformés de favoriser des cancers.

Extrait de "Alerte aux faux aliments ?", un reportage diffusé dans "Envoyé spécial" le 13 septembre 2018.

Vous êtes à nouveau en ligne