VIDEO. Envoyé spécial. Chips : attention à l'acrylamide

ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

L'Efsa, l'Autorité européenne de sécurité des aliments, a alerté en juin 2015 sur les risques liés à la présence d'une substance portentiellement cancérogène, l'acrylamide, dans les produits riches en amidon, comme les chips. Extrait d'"Envoyé spécial".

En juin 2015, l'Autorité européenne de sécurité des aliments, l'Efsa, a rendu un rapport alarmant sur les risques de l'acrylamide, une molécule présente dans les produits riches en amidon et susceptible de favoriser le développement d'un cancer, particulièrement chez les enfants. "Envoyé spécial" s'est rendu dans un laboratoire de la DGCCRF, l'organisme français qui contrôle la qualité de nos produits alimentaires.

Une molécule qui se forme à la cuisson dans l'huile bouillante

"La première étape, c'est de broyer les chips, explique Frédéric Saltron, le patron de ce laboratoire, qui inspecte nos paquets de chips plusieurs fois par an, pour en sortir l'éventuel acrylamide." L'acrylamide se forme pendant la cuisson des pommes de terre dans l'huile bouillante, à plus de 120 degrés, et ses concentrations sont aujourd'hui étroitement surveillées.

Dans cet extrait, le pic très visible sur l'écran d'ordinateur du contrôleur de la DGCCFR (811 mg), reste sous la valeur indicative fixée par l'Efsa (1 000 mg/kg). Pour l'instant, rien de suspect... mais la pomme de terre frite n'a plus la cote chez les partisans d'une nourriture saine, diététique et bio.

Extrait de "Chips : une passion dévorante", un reportage d'"Envoyé spécial".

Vous êtes à nouveau en ligne