VIDEO. En France, 90 % des tomates sont cultivées hors-sol

BRUT

L'équipe de Cash Investigation a enquêté sur la culture hors-sol des tomates. Une production d'où est issue la majeure partie des tomates en France.  

Les journalistes de Cash Investigation ont enquêté sur le mode de culture hors-sol des tomates en France, notamment à la serre de Carquefou, la seule qui a bien voulu ouvrir ses portes à l'équipe. Ici, la terre est reconstituée de façon artificielle et est irriguée par des nutriments tels que l'azote, le phosphore ou le calcium. Ce système permet de produire des quantités plus importantes de tomates sur une grande partie de l'année. De plus, les fruits produits ont tous la même apparence et les mêmes qualités gustatives : une production standardisée censée guider et rassurer les consommateurs. 

La même tomate ?

"On n'a pas réussi, et je pense qu'on n'y arrivera jamais, à recréer un milieu qui est plus nutritif et plus équilibré que la terre", soutient l'artisan semencier Jean-Luc Brault. Pour vérifier cette supposition, l'équipe de Cash Investigation a comparé la composition nutritionnelle de tomates cultivées dans les années 1960 avec celle de tomates cultivées aujourd'hui. Il a été démontré que la tomate actuelle "s'est complètement vidée en substances nutritives". Cette baisse serait en grande partie due à la production hors-sol.

Vous êtes à nouveau en ligne