Les sujets du jour
Affaire BenallaPôle emploiSyriePrélèvement à la sourceDonald TrumpEx-espion russe empoisonné

VIDEO. Des produits parfois "très proches de la malbouffe" : une association de consommateurs s'étonne de la composition des plats de grands chefs

Pour franceinfo, l'ONG Foodwatch a étudié la composition d'une soixantaine de plats vendus dans la grande distribution avec l'image d'un grand chef cuisinier.

"Ça vous dirait d'avoir un grand chef dans votre cuisine ?", lance Thibault Sombardier dans les publicités télévisées. A l'instar de l'ancien finaliste de "Top Chef", étoilé au Guide Michelin, plusieurs chefs prestigieux associent leurs noms à des plats vendus en supermarché. Mais ces produits sont-ils meilleurs que les autres ?

>> ENQUETE FRANCEINFO. Additifs controversés, arômes obscurs, emballages trompeurs... Pouvez-vous faire confiance aux plats préparés des grands chefs ?

Avec l'aide de Foodwatch, nous en avons examiné une soixantaine et leurs étiquettes livrent parfois des informations inattendues. "On voit qu'il y a pas mal d'ingrédients comme des additifs souvent controversés, comme le nitrite de sodium ou les gélifiants à base d'algues", commente Ingrid Kragl, responsable de l'association de défense des consommateurs.

Un conseil : regardez les étiquettes

Foodwatch s'étonne également du décalage entre la promesse marketing de certains de ces plats et leur composition réelle. "Souvent, à côté du chef, vous avez une image et un nom très alléchants, et puis quand on regarde le détail, les ingrédients mis en avant sont parfois présents en très très infime quantité dans le plat", explique Ingrid Kragl.

>> Thierry Marx, Ghislaine Arabian, Michel Sarran... Voici ce que contiennent vraiment les plats préparés par des grands chefs

Si certains de ces produits se distinguent avec des recettes de bonne qualité nutritionnelle, sans additifs ni conservateurs, d'autres détonnent avec l'image gastronomique associée aux grands chefs. Ce qui désole Ingrid Kragl : "On peut quand même s'étonner de les voir prêter leur image à des marques qui commercialisent des produits très proches de la malbouffe." Comme pour tous les plats, l'association recommande aux consommateurs de scruter les étiquettes avant d'acheter.