VIDEO. Comment le roi du vin de table français est devenu l'empereur de la bière en Afrique

COMPLÉMENT D’ENQUÊTE / FRANCE 2

Avec 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires, son groupe est le numéro un du vin en France. Pourtant, ce n'est pas de ses ventes dans l'Hexagone que Pierre Castel tire l'essentiel de sa fortune (la 8e du pays)... Cet extrait de "Complément d'enquête" raconte une histoire françafricaine.

Numéro un du vin en France, numéro deux de la bière en Afrique. Inconnu chez nous, le propriétaire des marques Baron de Lestac ou Roche Mazet est une star en Afrique. Avec sa Castel Beer, il y détient un quasi-monopole. Le goût de l'aventure est l'un des secrets de ce patron discret, parti à la conquête d'un continent en franc-tireur dès l'âge de 20 ans.

Avec l'aide d'Omar Bongo

"Comme un pionnier cherchant sa 'Nouvelle Californie', il a débarqué en Afrique de l'Ouest", raconte le journaliste César Compadre. A la fin des années 50, alors que ses affaires viennent à peine de démarrer dans le Bordelais, le jeune négociant en vins pose le pied au Gabon. C'est Omar Bongo lui-même, pas encore président, qui conseille à Pierre Castel de se lancer dans la bière et l'aide à construire sa première brasserie. Le futur chef d'Etat voit en lui un pourvoyeur d'emplois. 

Puis c'est le Congo, le Cameroun, le Togo où il noue des liens avec le président Faure Gnassingbé, l'Angola, la Centrafrique... Son carnet d'adresses s'étoffe. "Ce qui le distingue d'autres hommes d'affaires français en Afrique, selon le journaliste Antoine Glaser, c'est sa relation directe avec les chefs d'Etat africains (...), et plus largement les clans au pouvoir, souvent depuis avant la fin de la guerre froide."

Les réseaux de la Françafrique...

A Abidjan, l'ancien ministre du Commerce ivoirien Jean-Louis Billon l'a bien connu. "Personne n'allait penser à s'installer dans un pays musulman pour vendre de la bière... Pierre Castel l'a fait ! Il faut lui reconnaître ce toupet assez remarquable", s'amuse-t-il. Premier arrivé, premier servi...

Le pionnier a su profiter d'un contexte où la France entretenait des liens étroits avec ses anciennes colonies. Dans les bureaux de l'ex-ministre, des photos rappellent cette époque, comme celle qui réunit les présidents français et ivoirien Charles de Gaulle et Félix Houphouët-Boigny... et Jacques Foccart, considéré comme l'architecte de la Françafrique.

... et leurs survivances

La Françafrique... officiellement, elle a disparu, mais en resterait-il quelques traces ? Dans une vidéo tournée en 2012 par la télévision ivoirienne, le président Alassane Ouattara remet des décorations à des personnalités françaises pour services rendus à la nation. Il y a là le ministre de l'Intérieur d'alors, Claude Guéant, ainsi que Martin Bouygues, Vincent Bolloré, Pierre Castel... Sur la photo de famille, c'est ce dernier qui occupe la place d'honneur, entre le président et son épouse.

Extrait de "Le Baron du rouge", un reportage à voir dans "Complément d'enquête" le 28 février 2019.

Vous êtes à nouveau en ligne