VIDEO. Bio : "70% consommateurs réguliers" selon Bjorg

FRANCEINFO

Invité de Jean-Paul Chapel dans ":L’éco" mercredi 17 mai, Daniel Tirat, directeur général Bjorg Bonneterre & Cie, leader du bio en France, revient sur ce boom dans nos assiettes.

"On attend du gouvernement un soutien plus fort, plus dans la durée et une vision long terme" Daniel Tirat, directeur général Bjorg Bonneterre & Cie, lance un appel, mercredi 17 mai sur le canapé gris de ":L’éco".

Il poursuit : "de plus en plus de foyers ont fait rentrer le  bio dans leur alimentation. On a beaucoup fait croire aux français que l’alimentation devait être très bon marché. Manger correctement a un coût : 2% ou 3% mais c’est un investissement pour vous et l’environnement."

"Toxicité"

Et la toxicité des emballages plastiques ? En réponse à la Question qui fâche, Daniel Tirat explique: "il faut passer progressivement l’ensemble des emballages avec des encres végétales, avoir des films plastiques qui vont protéger l’aliment des cartons recyclés. Et enfin avoir des protocoles de test réguliers."

A quand remonte le dernier fast-food du leader du bio, c’est l’objet de la Question perso : "j’ai la chance d’habiter à Lyon où il y a plein de fast-food bios où un peut manger un très bon burger."

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview par la chanson préférée de l’invité. Daniel Tirat a choisi Rudie can’t fail du groupe The Clash : "le plus grand groupe de rock de tous les temps, dans cet album ils montrent qu’ils sont capables de renouveler le genre."

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.

Vous êtes à nouveau en ligne