Vers, grillons, scorpions... À Bourges, la fureur des insectes à grignoter

Des grillons en dégustation, à l\'exposition Reptilyon 2016 à Lyon.
Des grillons en dégustation, à l'exposition Reptilyon 2016 à Lyon. (MAXPPP)

Une boutique de Bourges (Cher) vend des insectes comestibles depuis le mois de juin et fait fureur. C'est la première enseigne du genre en Berry. 

Jouez à Koh-Lanta à la maison. Ces dernières années, les insectes comestibles sont tendance. Une boutique de Bourges, dans le Cher, en vend depuis le mois de juin. Elle est la seule à proposer de la vente en direct en Berry et le succès est fulgurant.

Dégustez des insectes à Bourges : le reportage de Sarah Tuchscherer (France Bleu Berry)
--'--
--'--

À première vue, c'est une épicerie comme les autres. On y trouve de la farine, des pâtes, des bonbons en vrac. Depuis deux mois, de nouveaux produits ont fait leur apparition : des vers, des criquets, des grillons ou encore des scorpions. Une fois préparées, ces petites bêtes sont comestibles et "le tout est aromatisé paprika, curry, moutarde au miel", précise la vendeuse de La Mesure, Ludivine Colin-Le Guern, qui est à l'origine de cette initiative.

Traditionnellement, on mange des insectes en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud. Désormais, on trouve des élevages en Europe. Ludivine se fournit sur internet et revend à prix d'or. "C'est vendu, dans ma boutique à 450 euros le kilo, indique-t-elle. Ça peut paraître cher mais, en même temps, 10 grammes de vers, ça représente énormément de vers. Il ne faut pas rester bloquer sur le prix parce que le prix peut faire peur mais, en quantité, c'est imposant."

En tout cas, les clients du magasin ne semblent pas découragés. "J'ai hésité mais j'ai pris mon courage à deux mains et puis j'ai goûté, raconte Nadège, une habituée de l'épicerie. C'était des criquets. Bon, ça croquait sous la dent mais c'est très bon !" Avec sa trouvaille, Ludivine a même rencontré un succès complètement inattendu.

Je ne m'imaginais pas qu'il y ait autant de curieux et autant d'adeptes de ces petites bêtes.Ludivine, vendeuse à La Mesure à Bourges

Le succès est tel que la boutique a rapidement été en rupture de stock. "Depuis le mois de juin, j'ai vendu plus de 5 kg d'insectes, raconte Ludivine. Quand on voit que c'est tout petit et très léger, ça représente vraiment une grande quantité."  Elle prévoit d'étoffer la gamme de ses petites bêtes. La tarentule sera bientôt disponible en rayon.