Un rapport parlementaire envisage d'augmenter la "taxe soda"

Des sodas dans un supermarché, en France, le 2 avril 2015.
Des sodas dans un supermarché, en France, le 2 avril 2015. (VOISIN / PHANIE / AFP)

Le document, révélé mercredi par "Le Parisien", préconise de l'augmenter pour financer la baisse de taxes sur des produits de grande consommation.

Faut-il taxer d'avantage les sodas ? Selon Le Parisien, mercredi 22 juin, un rapport parlementaire envisage cette mesure pour financer la baisse du coût de produits de grande consommation.

Ce rapport "vise à simplifier le maquis des taxes sur les produits agroalimentaires", écrit le quotidien. Un "mini big bang fiscal". Car le document envisage de faire passer de 20% à 5,5% le taux de TVA sur de nombreux produits comme la margarine ou le chocolat. Pour combler un manque à gagner de 600 millions d'euros, l'Etat pourrait augmenter la "taxe soda", créée en 2012.

L'idée serait d'augmenter cette taxe de 21,47 euros par hectolitre (4,6 centimes sur une canette). Recette envisagée : 590 millions d'euros. La TVA pourrait aussi être augmentée sur les barres chocolatées, un "produit de grignotage comportant des quantités de sucres et d'acides gras saturés", écrivent les auteurs du rapport. Dernière possibilité : surtaxer tous les produits dépassant un certain taux de sucre. Les parlementaires pourraient débattre de ces propositions lors du prochain projet de loi de finance.

Vous êtes à nouveau en ligne