Tous les restaurants universitaires vont bientôt proposer des repas végétariens

Le centre régional des oeuvres universitaires et scolaires de Paris, en 2010. 
Le centre régional des oeuvres universitaires et scolaires de Paris, en 2010.  (GARO / AFP)

Selon le journal "Le Monde", les quelques 450 restaurants universitaires français s'engagent à proposer des repas végétariens dès le mois de décembre. 10% des étudiants seraient aujourd'hui végétariens ou végétalien. 

Les étudiants végétariens pourront bientôt manger plus facilement dans leur restau U. D'ici le mois de décembre, les quelque 450 restaurants universitaires en France proposeront des repas végétariens d'ici le mois de décembre, rapporte le journal Le Monde, vendredi 22 septembre. 

Le conseil national des oeuvres universitaires et scolaires (Cnous), responsable de la restauration étudiante, l'a affirmé auprès du quotidien. "Nous répondons à une demande d’étudiants de plus en plus sensibles à la notion de développement durable", explique Anne Baume, directrice de la restauration à Lyon (Rhône), auprès du Monde. "Ils sont nombreux à exprimer le souhait de manger différemment et notamment moins de viande", affirme-t-elle. 

Un étudiant sur dix végétarien ou végétalien

Selon l'enquête restauration et logement réalisée par le Cnous et publiée en mars, "près de 20% des étudiants déclarent des pratiques alimentaires spécifiques". En 2015, environ 10% se disaient végétariens ou végétaliens, explique M, le magazine du Monde, précisant que ce chiffre avait augmenté de 3% en trois ans. En parallèle, plus d'un étudiant sur deux - 52% - s'est récemment plaint du "manque de choix et de variété" dans les restaurants universitaires, relève l'enquête du Cnous. 

Le Cnous tente ainsi de répondre à cette demande croissante depuis plusieurs années. Le Monde raconte notamment que le Crous de Lyon a pris contact avec des diététiciens dès 2015 pour mettre en place ces repas végétariens. "Nous nous sommes accordés une année d’expérimentation culinaire, afin d’élaborer des repas végétariens dotés d’une qualité gustative et équilibrés sur le plan diététique", explique Anne Baume auprès du quotidien. 

Depuis le 19 septembre, une campagne de sensibilisation bat son plein dans les restaurants universitaires lyonnais pour inciter les étudiants à tester ces nouveaux repas. Sur place, déjà 13% des repas commandés sont végétariens, précise Le Monde.