Réveillon : comment éliminer les excès ?

FRANCE 3

Au lendemain du réveillon, certains ont repris la course à pied. C'était le cas sur la promenade de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes).

Les Alpes dans le dos, les galets sur le côté, il y a pire comme cadre pour transpirer. À Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), on court, on roule, on marche, avec ou sans bâton, surtout les lendemains de réveillon. Certains sont ici pour le plaisir ou par habitude, mais d'autres sportifs gourmands avouent à demi-mot avoir fait des excès la veille, mardi 25 décembre. "Deux, trois chocolats par-ci par-là, c'est tout", assurent deux jeunes riveraines. Mais un monsieur, non loin de là, certifie n'avoir "rien fait", sourire aux lèvres. "Pas d'abus d'alcool, rien du tout. Tous les matins, je marche deux heures, tous les matins et j'ai 80 ans passés", ajoute-t-il.

Marcher entre les repas de fêtes de fin d'année

"Un petit peu d'excès, on a mangé un peu plus que d'habitude, c'est sûr", confie une promeneuse. D'autres viennent accompagner leurs amis sportifs, entre les deux gros repas des fêtes de fin d'année. Dire qu'il va falloir remettre ça dans cinq jours. Il faut garder le rythme et le sourire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne