Pain : un aliment soumis à de nombreuses règles

France 2

Selon la recette utilisée, les boulangers ont le droit d'utiliser certains additifs. Notre journaliste Valérie Heurtel fait le point sur les différentes règles en vigueur en matière de fabrication du pain.

Le boulanger n'a pas les mains libres. Pour fabriquer son pain, il est soumis à une réglementation très détaillée. "Le plus intéressant au niveau du goût, c'est le pain tradition. Farine, eau, sel, levure ou levain. Peu d'ingrédients et peu d'additifs. En revanche, dans le pain ordinaire, le boulanger peut rajouter 14 additifs. Les pains spéciaux ont des recettes plus libres, les boulangers peuvent y ajouter du lait, des matières grasses ou encore des fruits secs", explique notre journaliste Valérie Heurtel, sur le plateau de France 2.

Une baguette bien cuite se conserve mieux

"C'est la cuisson qui donne son goût au pain. La croûte bien dorée permet au pain de mieux se conserver. Mais ce pain-là n'a plus la côte. Les Français aiment de plus en plus la baguette blanche", constate notre journaliste. Pour y voir plus clair, il est possible de confectionner son pain soi-même. "L'opération la plus délicate est le pétrissage. Lorsqu'on ne dispose pas d'un robot, il faut beaucoup de patience pour un résultat souvent moyen. Il existe aussi les machines à pain mais vous n'obtiendrez jamais la même texture croustillante qu'à la boulangerie. Boulanger, c'est un vrai métier", conclut notre journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne