Oeufs : les circuits courts plébiscités

Cette vidéo n'est plus disponible

Une semaine après les révélations des oeufs contaminés, les producteurs cherchent à rétablir la confiance. Sans surprise, les circuits courts sont plébiscités, mais les commerçants n'échappent pas aux très nombreuses questions des consommateurs.

Suite aux révélations sur les oeufs contaminés, en une semaine, ces producteurs de bio de Strasbourg (Bas-Rhin) ont doublé leurs ventes. Mais ils multiplient aussi les explications. Les consommateurs veulent tout savoir. Beaucoup déplorent le manque d'information surtout sur les produits transformés. "C'est inquiétant, même quand on achète un gâteau qui est fait avec des oeufs on peut se poser la question", estime une cliente. Chez ce petit producteur du sud-ouest, des nichoirs traditionnels. Les poules sont libres d'aller et venir et elles ne subissent pas de traitement.

"Elles sont plus résistantes"

"Il n'y a pas la loi du nombre. Ici, elles sont soumises à la lumière du soleil, elles sont plus résistantes", explique Gilles Bessière, producteur d'oeufs. Sur un marché, il écoule rapidement sa production. "Ça fait des années qu'il est là, je sais d'où il vient, c'est important", indique un client. Chaque crise alimentaire rapproche les petits producteurs des consommateurs, au moins pour un temps.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne