Scandale des œufs : les éleveurs veulent rassurer

FRANCE 3

C'est toute une filière économique qui se retrouve fragilisée par le scandale des oeufs contaminés. Les entreprises de transformations seront systématiquement contrôlées. Les éleveurs s'inquiètent des conséquences de cette crise.

75 000 oeufs produits chaque jour, 25 millions chaque année pour la grande distribution. L'élevage de Jérôme Tassart est une affaire qui marche, mais aujourd'hui le scandale des oeufs contaminés inquiète le producteur. Ses oeufs sont vendus entiers, directement en boite. En France, seuls les produits transformés seraient concernés par le scandale. Dans son élevage, Jérôme Tassart l'assure, aucune chance de trouver du ipronil, il n'utilise même pas de pesticide pour traiter ses poules.

Une crise qui s'ajoute à la crise du lait

Malgré tout, l'éleveur le sait, l'affaire du Fipronil c'est un coup dur de plus pour des élevages en batterie déjà stigmatisés selon lui. Jérôme Tassart produit également du lait. Un secteur en crise depuis plusieurs années. Alors pour lui l'enjeu est de taille, aujourd'hui les oeufs sont indispensables pour la bonne santé de son exploitation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne