Oeufs contaminés : la détresse des éleveurs

En plein scandale des œufs contaminés, la filière est aujourd’hui désemparée. Une équipe de France 3 est allée à la rencontre d'un éleveur belge.

Deux personnes ont été interpellées aux Pays-Bas dans le cadre de l'affaire des œufs contaminés. Les éleveurs touchés par ce scandale sanitaire sont désemparés. La mort dans l'âme, Christophe Baston, éleveur de poules pondeuses, a détruit toute sa production. 300 000 œufs sont partis à la poubelle, un immense gâchis. "Le 17 juillet dernier, j'ai eu un contrôle inopiné, et le 24, la semaine d'après, ils venaient m'annoncer que j'étais positif au fipronil", raconte l'éleveur belge au micro de France 3.

250 000 euros de pertes

Mais les pertes ne s'arrêtent pas là. Aujourd'hui, son poulailler est vide. Il a aussi dû abattre toutes ses volailles. 36 000 poules pondeuses à nourrir, ce sont 1 300 euros à sortir chaque jour. Impossible pour lui de faire face financièrement. Il estime avoir été trompé par le prestataire intervenant sur son exploitation. L'éleveur estime ses pertes à 250 000 euros. Les autorités locales le soutiennent et reprochent à l'agence de sécurité alimentaire de ne pas les avoir alertés à temps. À ce jour en Belgique, une cinquantaine d'exploitations est fermée. Le gouvernement a promis des indemnisations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne