Mort de Paul Bocuse : la gastronomie française en deuil

France 3

Paul Bocuse aura été une source d'inspiration pour beaucoup de ses pairs et avait le goût de la transmission. Ce samedi, après la mort du célèbre chef, la gastronomie française est en deuil. Quel est son héritage ?

Toque toujours vissée sur sa tête, Paul Bocuse a été le premier chef à entrer en salle, comme on entre en scène, fier du bonheur offert à ses clients. Une tradition perpétuée dans tous les restaurants étoilés, comme à l'Auberge de l'Ill, où le chef Marc Haeberlin rend hommage à l'icône de la gastronomie française. Paul Bocuse laisse une empreinte indélébile, une recette du succès faite de travail acharné en cuisine au service de bons produits.

Avec les Bocuse d'Or, la relève est assurée

Sa renommée l'emporte vite, très loin de sa région lyonnaise. Dans les années 1970, les États-Unis, l'Amérique Latine, l'Asie : il parcourt le monde en ambassadeur et porte très haut les couleurs de la gastronomie française, avec d'autres compères de la nouvelle cuisine. Dans son sillage, Bocuse entraîne d'autres artisans de la gastronomie française. Les métiers de bouche traditionnels retrouvent aussi leurs lettres de noblesse. Paul Bocuse a toujours eu à cœur de transmettre son savoir et récompense les nouveaux talents. Avec les Bocuse d'Or qu'il a créé, la relève est assurée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne