Morbihan : une biscuiterie porte plainte après la découverte de copeaux de bois dans ses gâteaux

Une ligne de production de La Trinitaine, le 14 avril 2016, à Saint-Philibert (Morbihan).
Une ligne de production de La Trinitaine, le 14 avril 2016, à Saint-Philibert (Morbihan). (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

Plus de six tonnes de produits ont déjà été détruites et 30 autres tonnes doivent encore être inspectées. Aucun lot n'a été commercialisé.

Drôles de grumeaux. Des copeaux de bois ont été découverts dans des gâteaux de la biscuiterie familiale La Trinitaine, à Saint-Philibert (Morbihan), mercredi 30 janvier, selon les quotidiens Ouest-France (article payant) et Le Télégramme. D'après les premiers éléments de l'enquête, il s'agirait d'un "acte malveillant".

Après que des morceaux de bois ont été détectés lors de la cuisson d'une pâte au chocolat, l'entreprise a mené des opérations de vérification. Plus de six tonnes de produits ont déjà été détruites et 30 autres tonnes doivent encore être inspectées.

Aucun des lots concernés n'a été commercialisé. La Trinitaine, dont le préjudice est estimé à plus de 100 000 euros, a porté plainte. Cette société au chiffre d'affaires annuel de 50 millions d'euros emploie environ 200 salariés et possède 46 boutiques.

Vous êtes à nouveau en ligne