Maine-et-Loire : un boulanger ouvert 7 jours sur 7 condamné

Voir la vidéo
FRANCE 3

À Angers dans le Maine-et-Loire, un boulanger ouvert 7 jours sur 7 est poursuivi pour concurrence déloyale.

Installée à proximité d'un centre commercial, une boulangerie d'Angers (Maine-et-Loire) s'est mise hors la loi en servant 7 jours sur 7. Un arrêté préfectoral impose une fermeture hebdomadaire à tous les points de vente de pain. Condamnée par le tribunal de commerce en première instance puis en appel, l'enseigne a finalement dû se résoudre à ne plus ouvrir le mardi. Pour le gérant Benjamin Lyonnet, cette décision engendre un gros manque en chiffre d'affaires. Il va devoir "couper dans les effectifs".

Franchisés et petits artisans

La Fédération des boulangers réclame également à l'entrepreneur 82 000 euros d'astreinte ; une somme qui correspond aux deux années d'activité pendant lesquelles il n'a pas respecté l'arrêté. Patrice Bernard, vice-président de la Fédération des boulangers de Maine-et-Loire, indique que cet arrêté, mis en place en 1972, sert à protéger les artisans. Entre franchisés et petits boulangers, ce sont aujourd'hui deux visions de la profession qui s'opposent. Benjamin Lyonnet a déposé un recours devant le tribunal administratif de Nantes (Loire-Atlantique).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne