Lutte contre l’obésité : une nouvelle formule de la « taxe soda » adoptée

Plus les boissons seront sucrées, plus elles seront taxées. Les députés viennent d’adopter une nouvelle version de la taxe soda pour inciter les industriels à limiter le sucre dans les boissons.   

Depuis 2013, en France, toutes les boissons sucrées sont taxées à 75 centimes par litre. Lors du débat sur le budget de Sécurité sociale, les députés ont décidé de moduler cette taxe. Désormais, elle va varier en fonction de la quantité de sucre ajouté. De 3,5 centimes en dessous de 1g par litre à plus de 17,5 centimes au dessus de 110 g par litre. Cela représente à peine plus de 5 centimes par cannette.

Selon le Dr Arnaud Cocaul, nutritionniste, la taxe n’est pas assez contraignante pour les consommateurs. Il préconise plutôt de doubler le prix d’une cannette. "Supposons qu’elle est à 1,5 euros et qu’elle passe à 3 euros, je peux vous dire que ça va dissuader un bon nombre de consommateurs et, en particulier, les jeunes. Ils ont un pouvoir d’achat très limité".

Autre piste pour lutter contre l'obésité : limiter la taille des cannettes. La version actuelle contient l’équivalent de 3 morceaux de sucre. En boire régulièrement deux par jour représente donc déjà un apport excessif et dangereux pour la santé.