Lait infantile contaminé : Carrefour annonce à son tour avoir vendu des produits Lactalis, malgré les rappels

Une enseigne du groupe Carrefour sur le toit d\'un de ses magasins, à Marseille, le 13 mars 2015.
Une enseigne du groupe Carrefour sur le toit d'un de ses magasins, à Marseille, le 13 mars 2015. (CITIZENSIDE / GERARD BOTTINO / AFP)

Le groupe français indique avoir vendu 434 produits qui faisaient l'objet d'un rappel des autorités sanitaires, après de potentielles contaminations à la salmonelle.

Après E.Leclerc, Auchan et Intermarché, Cora et Sytème U, c'est au tour de Carrefour d'allonger la liste des chaînes de distribution pointées du doigt. Le groupe français indique à son tour avoir vendu 434 boîtes de lait infantile Lactalis après le rappel des lots potentiellement contaminés à la salmonelle. Suivez l'affaire dans notre direct.

434 boîtes vendues chez Carrefour. Le groupe de distribution reconnaît avoir vendu des "produits infantiles" Lactalis qui auraient dû être retirés de ses rayons en raison d'une contamination à la salmonelle. "Un plan de contrôle a été mis en place dans l'ensemble des magasins pour s'assurer du retrait et de la destruction des produits concernés", peut-on lire dans un communiqué.

 384 boîtes vendues dans le groupe Système U. Le groupe de distribution annonce avoir vendu 384 boîtes de lait infantile Lactalis qui auraient dû être retirées de ses rayons en raison d'une contamination aux salmonelles. "Il s'avère que 384 boîtes de lait ont échappé à cette procédure de rappel mise en oeuvre dès le 21 décembre et ont été vendues dans les jours qui ont suivi", peut-on lire dans un communiqué du groupe, qui a "instantanément procédé à l'appel des clients identifiés".

 72 boîtes vendues chez Cora. Malgré les rappels, Cora annonce avoir vendu 72 boîtes depuis le 22 décembre, là aussi malgré les rappels. "Certains clients ont déjà ramené ces produits en magasin", explique la direction dans un communiqué. L’opération d’identification des clients concernés est déjà en cours. (...) C’est notre priorité absolue."

52 boîtes vendues dans 28 magasins Auchan. "Malgré le retrait effectif de 36 000 produits, 52 produits supplémentaires ont échappé à la vigilance de nos équipes et ont été vendus après la date du rappel sur 28 magasins", écrit Auchan dans un communiqué. Le groupe se dit "consterné" et "présente ses excuses". Un numéro est à la disposition des consommateurs : 03 5930 5930.

Intermarché ouvre une enquête interne. Accusé par une cliente interrogée par franceinfo, le groupe a reconnu, mercredi, qu'il cherchait à "s’assurer qu’aucun produit [interdit] n’a été vendu après la date de demande de rappel par Lactalis" dans ses magasins. Son PDG annonce à l'AFP qu'Intermarché va arrêter "définitivement" de commercialiser les laits infantiles Milumel, l'une des principales marques du groupe Lactalis en France.

Des contrôles des autorités. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a affirmé, mercredi, avoir mené plus de 2 000 contrôles pour vérifier que les lots de lait infantiles Lactalis concernés avaient bien été retirés de magasins.

Vous êtes à nouveau en ligne