Huile de palme : l'Assemblée fait marche arrière

France 2

Rétropédalage de l'Assemblée nationale vendredi 15 novembre dans la soirée. Les députés ont finalement retiré l'huile de palme de la liste des biocarburants qui bénéficient d'un avantage fiscal. Ils avaient pourtant décidé l'inverse 24 heures plus tôt. Face à l'indignation des écologistes, le Premier ministre a demandé un nouveau vote. Mais, qu'est-ce que l'huile de palme ? Comment est-elle utilisée ?

L'huile de palme a finalement été retirée de la liste des biocarburants bénéficiant d'un avantage fiscal, après un vote de l'Assemblée nationale vendredi 15 novembre dans la soirée. Ils avaient pourtant voté l'inverse la veille. Mais d'où vient l'huile de palme ? "L'huile de palme provient du palmier. C'est une culture qui est gourmande en eau et c'est pour cela que 85% de sa production vient de Malaisie et d'Indonésie, grâce au climat tropical", explique la journaliste de France 2 Saada Soubane, présente sur le plateau du 13 Heures.

"Il y a trop d'acides gras saturés dans l'huile de palme"

"L'huile de palme rend les textures moelleuses, mais aussi croquantes. Elle résiste à la chaleur, c'est pour cela que les industriels en font des carburants. On en retrouve dans des produits alimentaires. Les laits infantiles contiennent de l'huile de palme. Il y en a aussi dans la cosmétique", précise la journaliste. Est-ce mauvais pour la santé ? "Des chercheurs se sont posés la question. Leur conclusion est claire : il y a trop d'acides gras saturés dans l'huile de palme, environ 50%. Les acides gras saturés favorisent les maladies cardiovasculaires et le cholestérol", conclut Saada Soubane.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne