Guerre des prix : la grande distribution sanctionnée

France 2

La grande distribution encore pointée du doigt pour ses pratiques commerciales. Carrefour, Système U et Intermarché devront payer 4 millions d'euros. Leur tort ? Le non-respect des délais de négociation avec leurs fournisseurs.

Trois enseignes de la grande distribution sont jugées coupables d'avoir joué la montre lors des négociations avec leurs fournisseurs. L'an dernier, les enseignes avaient jusqu'au 1er mars pour signer un accord sur les prix. La date butoir n'a pas été respectée avec certains industriels. La pratique serait délibérée pour contraindre le fournisseur à baisser ses prix.

Bercy sévit contre la grande distribution

"Faire traîner une négociation, c'est mettre plus de pression sur le fournisseur, parce que le fournisseur a hâte de signer. C'est une forme d'incertitude qui met le fournisseur dans une situation inconfortable", explique Olivier Dauvers, expert en grande distribution. Bercy a sévi en infligeant une amende à trois poids lourds du secteur : Carrefour, Intermarché et Système U. Si les distributeurs n'ont pas souhaité réagir publiquement, l'un des mis en cause rejette une partie de la faute sur les fournisseurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne