Gastronomie : le Mont d'Or en reconquête !

FRANCE 2

La fabrication du Mont d'Or, qui sera disponible à la vente dès la rentrée, a déjà commencé. 10 producteurs français se partagent la production de ce produit d'appellation d'origine protégée.

Les vaches de Pontarlier (Doubs) se nourrissent dans des élevages sans engrais et sans pesticides à 700m d'altitude. C'est leur lait qui va donner le Mont d'Or, un fromage de tradition. Vincent Droz-Bartholet, l'un des animateurs de l'AOP (appellation d'origine protégée) et président de la fromagerie du Doubs, y est attaché comme à un héritage. "C'est une exigence de qualité", relève-t-il. Au coucher du soleil, la collecte de lait commence sur les hauteurs du Doubs. Mickaël Dornier conduit une citerne de 10 000 litres et fait le tour de 31 fermes. Chaque jour, il réalise des contrôles de qualité.

La production est disponible à partir du 10 septembre

Le lait est traité dès la fin de la nuit. Il restera cru, jamais chauffé à plus de 38 degrés. Le caillé est ensuite divisé en grains et le fromager l'ausculte. Une fois moulé, le fromage sera affiné pendant 21 jours. L'épicéa est utilisé pour sangler les Mont d'Or, avant qu'ils soient mis en boîte. La production est à découvrir dès le 10 septembre 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne