Gastronomie : la truffe à la cote, mais attention aux arnaques

France 2

La consommation de la truffe s'est démocratisée en France depuis quelques années, mais certains produits contiennent des arômes artificiels.

Il est le plus luxueux des champignons, le plus raffiné : la truffe. Elle vaut son pesant d'or, mais depuis quelques années, elle se démocratise et devient plus accessible. Mais attention aux arnaques, aux tromperies. Toutes les truffes ne se valent pas, loin de là. Ainsi, la qualité n'est pas toujours au rendez-vous si elle est accessible, en sachant que le kilo se négocie autour de 12 000 euros.

Dosée à 14%

Dans un restaurant italien du centre de Paris, on vient pour l'ambiance, l'accueil et aussi pour la truffe qui se retrouve sur les pizzas, les pâtes, mais aussi dans la mozzarella. Pour ne pas faire flamber les prix, la truffe fraîche est préparée par petite quantité, dans une sauce où elle est dosée à 14%, très précisément. Le tout pour un prix qui va de 14 à 17 euros en moyenne et qui fait le succès de la maison. Mais dans certains produits du commerce, ailleurs, on retrouve des arômes artificiels.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne