Gaspillage alimentaire : le combat des cantines scolaires

France 3

Chaque année, chaque Français jette 29 kg de nourriture à la poubelle. Une bonne partie provient des cantines d'entreprises ou scolaires. La ville de Saint-Denis expérimente une méthode simple pour limiter le gaspillage alimentaire.

Ce sont souvent les petits détails qui font la différence. Dans une cantine scolaire de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), fini le pain en libre-service : il est disposé en corbeille sur la table et les proportions de repas sont calibrées selon l'appétit ou l'envie des élèves. En résumé, on donne à chaque enfant la quantité qu'il souhaite pour éviter qu'il ait les yeux plus gros que le ventre et jette la moitié de son assiette.

Baisse du gaspillage de 33%

En un peu plus d'un an, la mesure a permis de réduire les déchets et les élèves ont parfaitement intégré l'enjeu. Cinq écoles de Saint-Denis ont mis ce dispositif en place. L'objectif est de l'étendre aux 38 établissements de la ville. "Ça nous a permis de réduire du tiers notre gaspillage", explique Anne Lafalaise, directrice de la restauration. À la fin du repas, les élèves débarrassent eux-mêmes leurs assiettes. L'expérience a déjà permis de réduire de 10% le prix des repas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne