Coronavirus : un épicier pour tout un village des Hautes-Alpes

France 2

À Aiguilles (Hautes-Alpes), il ne reste que quatre commerces ouverts, dont un seul pour l'alimentation. Il s'agit d'une petite épicerie, tenue par un seul homme qui multiplie les livraisons. Une action qui ne passe pas inaperçue.

À 52 ans, Bertrand tient la seule épicerie d'Aiguilles, un village de 400 habitants des Hautes-Alpes. Un monopole bien problématique en ces temps de confinement et de Covid-19. "S'il était pas là, on serait bien embêtés", explique une habitante. "C'est le seul qui m'aie rendu service", souligne un autre habitant.

"C'est la pièce maîtresse du village"

Bertrand est satisfait du rôle qu'il occupe. "On est contents d'être présent, de participer à la vie du village. C'est essentiel pour les gens qui résident ici." À Aiguilles, deux personnes ont été touchées par le Covid-19. Pour protéger ses clients, il redouble de vigilance, en désinfectant notamment les appareils bancaires. Les distances de sécurité entre clients sont aussi respectées. Depuis le confinement, Bertrand n'est plus seulement un épicier. Il est devenu l'ami, l'homme attentionné sur lequel les anciens peuvent compter. "Bertrand, c'est la pièce maîtresse du village", témoigne un passant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne