Consommation : vendre au prix juste des fruits et légumes, et l'afficher

france 2

France 2 s'intéresse ce jeudi 20 juillet à ces vendeurs qui ont décidé d'afficher leur marge et d'acheter auprès des agriculteurs au prix juste.

Au marché de Romainville (Seine-Saint-Denis), comme sur d'autres marchés de la région parisienne, Pierre Priolet a développé un nouveau concept : vendre au prix juste des fruits et légumes de producteurs qu'il connaît. L'objectif, c'est la transparence du prix, comme pour ces pêches à 4,20 euros, payés 2,10 euros au producteur.

Pas d'intermédiaires et pas de négociations

Un combat pour ce producteur de fruits à la retraite qui ne dégageait plus de salaire de son métier. Pas question de vendre des produits sans goût. La qualité reste une priorité. Même si les prix sont plus élevés, les consommateurs adhèrent. "C'est un effort. Je ne sais pas si on pourra le faire toute l'année, mais quand on peut, on le fait", explique une cliente. Sa marchandise, il l'achète dans le sud de la France, mais aussi sur le marché de Rungis (Val-de-Marne), aux producteurs qui viennent vendre ici, en direct. Des agriculteurs qui luttent souvent pour ne pas vendre au rabais. Pas d'intermédiaires et pas de négociations, pour ces derniers, c'est un atout.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne