Consommation : manger bio coûte-t-il vraiment plus cher ?

France 2

L'association UFC-Que Choisir a dénoncé les marges excessives appliquées par la grande distribution sur les produits bio, lui préférant les magasins spécialisés. Mais manger bio est-il réellement hors de prix ?

Combien le marché du bio pèse-t-il au juste ? "Il est en pleine expansion. L'année dernière a été une année record pour le secteur : +15% de chiffre d'affaires pour atteindre 9,7 milliards d'euros. La production bio française, elle aussi, a plus que doublé en seulement cinq ans. Ces bons chiffres dopent l'emploi : 5 000 exploitations bio ou en transition vers le bio ont été créées l'an dernier", explique la journaliste Camille Guttin sur le plateau de France 2. Ce qui explique le phénomène du bio, ce sont "les habitudes alimentaires des consommateurs, qui sont plus soucieux de leur alimentation", ajoute-t-elle.

Le nombre de poules pondeuses bio en hausse de 31,3%

"Du coup, la production s'est adaptée. Les grandes cultures, de type céréales, ont augmenté leur surface en bio, de même que pour les fruits et légumes ainsi qu'en filières d'élevages. On essaie de limiter par exemple les œufs en batterie. Le nombre de poules pondeuses bio a ainsi progressé de 31,3%. (...) Pour moitié, les Français achètent leurs produits en grandes surfaces, le reste dans des magasins spécialisés. Concernant le prix, le bio reste quand même 73% plus cher. Comptez 657 € par an pour un panier de fruits et légumes bio, contre 379 € pour un panier classique", conclut Camille Guttin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne