Consommation : les applications qui notent les produits font plier les industriels

FRANCE 2

Les industriels ont dû améliorer la qualité de leurs produits afin de satisfaire aux critères intransigeants des applications de notation, très prisées des consommateurs.

Il n'est plus rare de voir les consommateurs dans un supermarché scanner tous les produits avec leur smartphone. En effet, des applications permettent de savoir si les aliments contiennent des conservateurs, des substances cancérogènes ou seulement trop de sucre ou trop de sel. Les industriels n'ont pas tardé à réagir, en revoyant leur copie sur des centaines de produits. "Des produits que j'adorais, des marques que j'affectionnais particulièrement, je ne les prends plus", assure une cliente de grande surface.

Deux fois moins de sel dans les lasagnes

Aujourd'hui, l'application la plus célèbre compte 12 millions d'utilisateurs. Chez l'un des grands distributeurs français, l'usine de produits surgelés près de Rennes (Ille-et-Vilaine), on s'est adapté. Le jour du tournage de l'équipe de France 2, 13 000 barquettes de lasagne aux légumes biologiques étaient fabriquées. La sauce tomate de ce produit a été modifiée pour satisfaire aux critères des applications.

"On va mettre aujourd'hui 5 kg de sel, on en mettait deux fois plus avant pour la même recette", indique Anne Simon, responsable recherche et développement Sveltic. La quantité d'huile a elle été réduite d'un tiers. Au goût, la différence est notable, avec des légumes plus présents gustativement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne