Consommation : comment se prémunir des fraudes alimentaires?

FRANCE 3

Les fraudes alimentaires ont explosé ces dernières années. La journaliste Magali Boissin fait le point sur les nombreuses arnaques sur le plateau de France 2.

Il devient de plus en plus difficile pour le consommateur de savoir ce qui se trouve dans son assiette. Comme l'explique la journaliste Magali Boissin sur le plateau de France 2, "Il faut faire attention aux étiquettes si vous ne voulez pas être trompé sur la marchandise. Exemple : de l'huile provençale, apparemment vendue sur le marché à côté de chez vous, l'arnaque est possible. Même s’il y a une adresse en Provence qui figure sur la bouteille, cela peut être l'adresse du négociant ou de l'usine d'embouteillage, avec une huile qui provient d'un autre pays."

90% des herbes de Provence proviennent de Pologne ou d'Albanie

Ainsi, selon Magali Boissin, le seul moyen de s'assurer de la provenance est d'acheter "une huile avec une appellation protégée, une AOP, comme l'huile d'olive de Corse." Mais voilà nuance la journaliste, "Le problème, ce sont tous les produits qui ne sont pas protégés par des appellations : par exemple, le melon charentais peut être produit partout, et dans les faits, il est peut-être sénégalais ou espagnol. 90% des herbes de Provence proviennent de Pologne ou d'Albanie. De même, des produits typiquement français sont copiés et vendus à l'étranger : les Chinois sont ainsi devenus les spécialistes des calissons d'Aix-en-Provence!".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne