Confinement : les Français font appel aux coursiers

France 3

En France il n'y a plus beaucoup de solutions pour faire ses courses. Il est possible d'aller dans les supermarchés avec une autorisation de déplacement sur soi, ou alors se faire livrer à domicile. 

Sur son vélo taxi, Julien Flament ne transporte plus de passagers. Il passe désormais ses journées à livrer des courses. "On a beaucoup de demandes au niveau des trajets pour faire les courses, les drives. Ils sont même eux aussi débordés, ce n’est pas évident", explique-t-il. En à peine une demi-heure, trois commandes arrivent sur le téléphone du coursier en lien avec un supermarché de Lille (Nord).

Des livraisons sans contact

Les livraisons s’enchaînent rapidement, mais elles sont entrecoupées aussi par d’autres services : "J’ai reçu un sms par exemple d’une personne qui devait aller à la pharmacie, et qui veut me donner ses papiers pour que j’aille chercher ce dont elle a besoin", poursuit-il. Des courses à domicile évitent les contacts et permettent de respecter les consignes de sécurité, les clients sont rassurés. Certains offrent également la vente de nourriture sur des comptoirs improvisés dans la rue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne