Concurrence : 58,3 millions d'euros d'amende pour le "cartel des compotes"

FRANCE 2

L'Autorité de la concurrence a prononcé plusieurs amendes, mercredi 18 décembre. Quatre entreprises accusées d'avoir verrouillé le marché des Tickets Restaurant ont écopé de 414 millions d'euros. Les principaux fabricants de compote, qui se sont entendus sur les prix, devront eux payer 58,3 millions d'euros.

Pour avoir enfreint la règle d'or de la concurrence, les fabricants de compote sont finalement sanctionnés, mercredi 18 décembre, d'une amende de 58,3 millions d'euros. De 2010 à 2014, les géants du secteur se réunissent secrètement à plusieurs reprises pour s'entendre sur les prix et les volumes. L'objectif : maximiser leurs profits et compliquer l'entrée de nouveaux acteurs sur le marché. Pour le gendarme de la concurrence, c'est illégal.

Des cartels se forment en période de crise

À l'époque, la production de pommes diminue et leur cours s'envole. Les fabricants se mettent donc d'accord pour augmenter les prix de leurs compotes auprès de la grande distribution, formant un cartel. C'est un groupe néerlandais lui-même membre du cartel qui alerte l'Autorité de la concurrence en 2014. Des révélations qui lui permettent d'être exonéré de sanctions. Cette technique a déjà permis de démanteler plusieurs cartels concernant d'autres produits du quotidien, comme les lessives, les produits laitiers ou la farine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne