Chocolat : les secrets de fabrication de la pâte à tartiner

France 2

Pendant cette semaine de fêtes, la rédaction du 13 Heures décline le chocolat sous toutes ses formes. Mardi 25 décembre, découvrez la fabrication de la pâte à tartiner artisanale.

En poussant la porte de la chocolaterie de Benoît Nihant, le regard plonge d'abord sur les créations du chef. Au milieu des chocolats et des tablettes, un produit d'apparence simple s'est fait une place de choix : la pâte à tartiner. À 9,50€ le pot, cette pâte à tartiner se présente comme un trésor de gourmandise fabriqué de manière artisanale.

94 000 tonnes de pâtes à tartiner vendues chaque année en France

Dans les ateliers de Benoit Nihant à Liège (Belgique) c'est le rush. C'est le dernier réassortiment pour les fêtes. Il y a une centaine de pots de pâte à tartiner à produire. Pour réaliser cette pâte, il faut d'abord du chocolat. Benoit Nihant est l'un des rares chocolatiers qui va chercher ses fèves de cacao en Équateur et au Pérou où il a investi ses propres plantations. S'il faut du bon chocolat, les noisettes sont essentielles à la fabrication de la pâte à tartiner. Le chocolatier utilise la noisette du piémont, la meilleure noisette du monde. Une fois les noisettes transformées en praliné il reste une ultime étape avant la mise en pot : le mélange du chocolat, du praliné et de l'huile de colza. 94 000 tonnes de pâtes à tartiner sont vendues chaque année en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne