Champignons : comment faire une cueillette de qualité ?

FRANCE 2

Sur le plateau du 13 Heures, la journaliste de France 2 Alexia Mayer distingue les champignons de forêt comestibles de ceux qu'il ne faut pas ingérer, sous peine d'être intoxiqué.

Selon l'Institut de veille sanitaire, il y a plus de 1 000 cas d'intoxication par an à cause des champignons. "Pour ramasser les champignons, pas de science exacte, mais quelques conseils : ne ramassez que les espèces que vous connaissez ; pendant la cueillette, ne mélangez pas les espèces dans votre panier, un champignon vénéneux peut suffire à contaminer toute la récolte par simple contact", explique la journaliste de France 2 Alexia Mayer sur le plateau du 13 Heures. "Si jamais vous avez encore un doute, vous pouvez demander conseil à votre pharmacien, mais aussi et surtout aux associations de passionnés près de chez vous".

Veiller à cueillir ses champignons dans un sol non contaminé

Est-il vrai que les champignons sont parfois pollués ? "Oui, c'est vrai. Il faut se méfier : les champignons sont des éponges. Ils absorbent le mercure, le plomb, les résidus de pétrole, parce qu'ils puisent leurs nutriments dans le sol. Il faut donc éviter de les ramasser sur le bord des routes, près des champs où des pesticides sont pulvérisés ou près de mines désaffectées", indique la journaliste. Une fois ces précautions prises, les champignons ont-ils au moins des vertus nutritionnelles ? "Oui, les champignons sont composés de 80 à 90% d'eau, ils ont donc une valeur calorique très basse, et ils sont plus riches en protéines que la plupart des légumes frais, ils sont aussi une bonne source de vitamine D nécessaire au fonctionnement du cerveau et des muscles, et bon pour la peau", conclut Alexia Mayer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne