Aveyron : un village crée une association pour sauver sa boulangerie

FRANCE 3

Pour éviter la fermeture de leur boulangerie, les habitants de Sainte-Eulalie-d’Olt se mobilisent pour que le commerce continue son activité, en attendant un repreneur.

Sainte-Eulalie-d’Olt, niché au bord du Lot, est l’un des plus beaux villages de l’Aveyron. 350 habitants, son église, son café, son épicerie, son restaurant, et pour quelque temps encore, une boulangerie-pâtisserie. Problème : Jean-Yves Audo, le boulanger, part à la retraite. Et pour ne pas laisser les habitants dans le pétrin, il a eu l’idée de monter une association pour continuer son activité comme bénévole en attendant le repreneur idéal.

Des bénévoles derrière le comptoir

Selon lui, il faut "quelqu’un qui aime son métier, et qui aime les gens", mais surtout il faut qu’ils soient deux : "La grosse erreur que j’ai faite, c’est tenir la boulangerie tout seul." L’association compte une soixantaine d’adhérents. Des bénévoles qui assurent la vente à tour de rôle. "On va ouvrir des points de vente dans des campings du secteur, explique Michel Marchet, trésorier de l’association, et puis aussi dans quelques villages alentour où on fera des livraisons tous les jours." La mairie, elle aussi, devrait prochainement apporter son aide.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne