Arnaques aux épices : comment éviter les pièges

France 2

Poivre, safran, curry... la répression des fraudes pointe la forte hausse des arnaques aux étiquettes. La qualité des épices ne serait pas toujours au rendez-vous et les fabricants tricheraient en utilisant des subterfuges pour faire plus de profits.

Censées venir du monde entier, les épices sont partout sur les marchés de l'été. Mais qui y a-t-il vraiment derrière leurs belles couleurs ? La répression des fraudes a contrôlé près de 200 marchands en France. La moitié des produits sont non conformes. Certains fabricants semblent prêts à tout pour tromper le consommateur.

Une vaste enquête

À Marseille (Bouches-du-Rhône), au marché du Prado, l'un des plus grands de la ville, des dizaines d'épices en vrac sont proposées. Pour les clients, il n'est pas toujours simple de s'y retrouver : "Je fais attention quand c'est marqué. Mais quand il n'y a rien de marqué, il faut faire confiance aux vendeurs", témoigne un client. L'année dernière, la répression des fraudes a lancé une vaste enquête. Sur la centaine de contrôles effectués, 51% des épices étaient non conformes. Les plus falsifiées : le safran, le poivre et le paprika.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne