Allergies alimentaires : 8% des enfants condamnés à faire attention à leur assiette

FRANCE 2

Les allergies alimentaires sont en augmentation significative depuis plusieurs années et s’expliquent par plusieurs facteurs. Nabila Tabouri décrypte la situation en plateau.

Depuis plusieurs années, on assiste à une forte augmentation des allergies alimentaires. Nabila Tabouri est en plateau pour décrypter ce phénomène. "Elles toucheraient 2 à 5% des adultes. Les enfants sont les plus concernés. Environ 8% d’entre eux sont condamnés à faire attention à leur assiette. Parmi les aliments les plus souvent bannis : les œufs, le lait et l’arachide. Chez l’adulte, on redoute plutôt les fruits à coque, tels que les amandes, les noisettes, les noix de cajou ou encore les pistaches, les crevettes et le poisson."

"Les allergènes sont souvent invisibles"

Comment expliquer l’augmentation de ces allergies alimentaires ? "Cela s’explique par notre mode de vie. On vit dans un environnement urbain, ce qui nous rend plus fragiles. Les allergènes sont souvent invisibles. Par exemple, les légumineuses se retrouvent dans les glaces ou servent de liant pour les sauces et il est difficile de les identifier." Pour ce qui est de la différence entre les allergies et les intolérances alimentaires, il s’agit d’une question de gravité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne