Alimentation : plus de bio, moins de cancers ?

France 3

Manger bio réduirait de 25% le risque de cancers. C'est le résultat d'une étude française conduite auprès de 70 000 volontaires. 

Dans un magasin bio à Paris, les habitués sont convaincus depuis longtemps de faire le bon choix pour leur santé. "En mangeant bio, je suis en forme tout le temps", relate un client. Le bio c'est bien, mais ce que nous révèle une étude menée en partie par Emmanuelle Kesse-Guyot, chercheuse de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA), c'est que les consommateurs réguliers de bio, ont un risque réduit de 25% de développer un cancer. 70 000 personnes ont été suivies pendant sept ans.

1 Français sur 6 déclare manger bio

Cette tendance se confirme sur certaines pathologies. -34% de risques de développer un cancer du sein tardif, -76% de risques de développer un lymphome. C'est la première fois qu'une étude fait le lien entre absence de pesticides et diminution du risque de cancers. Pour la ministre de la Santé Agnès Buzyn, "ça favorise la politique du gouvernement qui est de mettre 50% de bio dans les cantines. C'est tous les efforts que nous faisons pour favoriser la transition écologique de notre agriculture". 1 Français sur 6 déclare manger bio. Le principal frein cité est toujours le même : le prix des produits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne