Alimentation : les fast food ne jouent pas le jeu du tri sélectif

FRANCE 3

Tous les fast food ne jouent pas le jeu du tri des déchets. Plusieurs chaînes de restauration rapide sont pointées du doigt par le gouvernement. Le ministère de l'Écologie mise sur la pression médiatique et sur l'opinion publique.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les fast food produisent des déchets alimentaires de toutes sortes : plastique, carton ou encore papier. 180 000 tonnes d'emballages par an, 60 000 tonnes de déchets alimentaires dans les 32 000 points de vente en France. Pourtant, la loi impose depuis trois ans un système de tri sélectif. Les restaurateurs qui ne respecteraient pas ce principe sont passibles de 75 000 euros d'amende et deux ans de prison.

"Je continuerai à dénoncer"

La secrétaire d'État à la Transition écologique va jusqu'à citer les plus récalcitrants : "Five Guys, Dominos Pizza ou encore Subway ne respectent pas du tout et sont loin d'avoir la volonté de respecter la loi. Je continuerai à dénoncer, j'irai même dire rue par rue quelles sont les chaînes de restauration rapide qui ne respectent pas leurs obligations", annonce Brune Poirson. Le syndicat national de la restauration rapide réclame lui plus de temps.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne