Alimentation : le marché des plats préparés végétariens en plein boom

Cette vidéo n'est plus disponible

Devant la volonté des Français de limiter leur consommation de viande, les ventes de plats préparés végétariens ont doublé en un an. Comment expliquer un tel engouement ? Sont-ils plus équilibrés ?

Dans la course aux plats préparés, une nouvelle gamme prend de plus en plus d'ampleur : celle des plats végétariens. Couscous au falafel, ravioli au tofu ou boulettes de soja... Les recettes sont de plus en plus diversifiées, pour le grand plaisir des consommateurs. "C'est très bon, ça a une texture solide, ça ressemble vraiment à de la viande finalement", confirme une cliente d'un supermarché. Certains disent aimer la viande, mais préfèrent réduire leur consommation "pour les animaux, d'un point de vue éthique".

De possibles déséquilibres

Résultat : le marché des plats préparés dits "veggie" explose, avec une hausse des ventes de 127 % en un an. Sont-ils toutefois la garantie d'une alimentation plus équilibrée ? Pour certains nutritionnistes, les substituts à la viande peuvent entraîner un certain déséquilibre. "On recommande généralement qu'il y ait plus de protéines que de lipides, de matières grasses, à l'intérieur d'un plat", explique Marie-Antoinette Séjean. "C'est un peu compliqué dans les plats végétariens", souligne-t-elle. Depuis le début de l'année, deux Français sur 10 ont acheté des plats préparés végétariens. C'est deux fois plus qu'il y a trois ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne