Alimentation : la semaine du petit-déjeuner veut mettre à l’honneur un repas délaissé

FRANCE 2

Le Collectif du petit-déjeuner à la française se mobilise. Il est à l’origine de la semaine du petit-déjeuner, une initiative qui souhaite sensibiliser les Français à l’importance de ce repas.

Le petit-déjeuner n’est pas un repas quotidien pour tout le monde. Trois enfants sur dix et deux adultes sur dix n’en prennent pas. Ces chiffres sont tirés d’une enquête réalisée par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc). Ce constat est alarmant pour le Collectif du petit-déjeuner à la française, qui lance la première semaine nationale du petit-déjeuner.

Réconcilier les Français avec le petit-déjeuner

L’objectif de cette initiative est de réconcilier les Français avec ce repas jugé primordial. Boissons chaudes, céréales fruits et produits laitiers... à lui seul, le petit-déjeuner doit couvrir un quart des besoins énergétiques de la journée. Le Collectif du petit-déjeuner à la française met des outils pédagogiques à disposition des collèges afin de sensibiliser les adolescents, une population particulièrement concernée. Deux sur cinq sautent le petit-déjeuner au moins une fois dans la semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne