Le tribunal de Belfort condamne PSA à verser plus de 100 000 euros à un ancien ouvrier de Sochaux, exposé à l'amiante

Durant toute sa carrière, le salarié a été à l\'amiante.
Durant toute sa carrière, le salarié a été à l'amiante. (GOOGLE MAPS)

Reconnue coupable de négligence, PSA devra en plus majorer la rente d'incapacité du salarié.

Le pôle social du tribunal judiciaire de Belfort a condamné jeudi 20 février, PSA à verser plus de 100 000 euros à l'un de ses anciens ouvriers qui a été exposé à l'amiante tout au long de sa carrière, sur le site de Sochaux (Doubs), rapporte France Bleu Belfort Montbéliard. Peugeot est condamné pour "faute inexcusable". La société a un mois pour décider de faire appel de cette décision.

Serge Heidet, aujourd'hui âgé de 75 ans, a été exposé tout au long de sa carrière à l'amiante. Il travaillait à la sidérurgie de l'usine de Sochaux du constructeur français, et a contracté un cancer broncho-pulmonaire il y a trois ans.

"Cette victime a une épée de Damoclès au-dessus de la tête"

Reconnue coupable de négligence, PSA devra lui verser plus de 100 000 euros de préjudice, en plus de la majoration de sa rente. 

"On est très satisfaits (....), le pôle social du tribunal judiciaire a bien entendu que ce monsieur était en grande difficulté, avec une pathologie qui est susceptible de s'aggraver. Pour le cancer broncho-pulmonaire le corps médical considère qu'on est en rémission au bout de 5 ans, ce qui n’est absolument pas le cas de cette victime qui a une véritable épée de Damoclès au-dessus de la tête", a détaillé l'avocate du salarié, Marie Fleury, au micro de France Bleu Belfort Montbéliard.

Une condamnation qui a aussi fait réagir l'association de défense des victimes de l'amiante (ADEVAM) Franche-Comté, qui défend de nombreux autres dossiers du même type, concernant d'anciens salariés de PSA, d'Alstom, ou d'autres sociétés, tous exposés à l'amiante. Dans un communiqué que France Bleu Montbéliard s'est procuré, l'association se "félicite" de ce jugement et invite toutes les personnes victimes de l'amiante à se faire connaître pour faire valoir leurs droits.

Vous êtes à nouveau en ligne