Prison ferme pour les agresseurs des urgences de Tourcoing

Des peines de prison ferme ont été prononcées à la suite de l’agression de médecins dans un service d’urgences de Tourcoing fin 2016.

Le tribunal de Lille a condamné à de la prison ferme les trois auteurs d’une agression contre du personnel médical survenue dans l’enceinte de l’hôpital de Tourcoing en 2016.

Cette année-là, dans la nuit du 15 au 16 octobre 2016, un homme âgé, victime d’un malaise, est amené aux Urgences de l’hôpital Dron. Quand le médecin entre dans la salle où le patient a été placé, une dizaine de membres de la famille entoure le malade. Alors que le médecin leur demande de sortir pour effectuer l’examen clinique, le ton monte et les insultes fusent. Un médecin est étranglé et roué de coups de poing sur le visage. Un autre se fait arracher les cheveux, un troisième est plaqué au sol.

Reportage réalisé aux urgences du CHU Dron de Tourcoing en mai 2018.

Après intervention des services de police, deux hommes et une femme – frères et sœur – ont été interpellés. Lors d’une audience en novembre, un complément d’enquête avait été demandé par leur avocat. Les trois prévenus ont finalement comparu en mai 2018. L’aîné, 36 ans, a écopé de 18 mois de prison dont 8 fermes, pour avoir roué de coups l’un des médecins. Son frère de 18 ans a été condamné à un an de prison dont six fermes, pour avoir arraché les cheveux d’une urgentiste. La femme, âgée de 33 ans, poursuivie pour avoir jeté une interne à terre, écope d’un an avec sursis.

A la suite à cette agression, l'équipe soignante de Dron avait décidé de mener une journée "Urgences mortes", durant laquelle seuls les cas graves étaient pris en charge. Une assistance psychologique avait été mise en place pour les équipes soignantes du service. Le dispositif de sécurité avait quant à lui été renforcé, et de nouvelles caméras de surveillance installées.


 

la rédaction d'Allodocteurs.fr

Vous êtes à nouveau en ligne