Justice : l'anesthésiste de Besançon mis en examen

Cette vidéo n'est plus disponible

Un anesthésiste de Besançon (Doubs) a été mis en examen pour sept empoisonnements de patients. Il reste en liberté sous contrôle judiciaire.

Entouré de ses avocats, il sort l'air épuisé, en homme libre de la cour d'appel de Besançon (Doubs). Le docteur Péchier reste mis en examen pour empoisonnement, mais clame son innocence. "J'ai foi en la justice", a-t-il dit. L'anesthésiste est soupçonné d'avoir empoisonné avec préméditation au moins sept de ses patients. Des faits qui se sont déroulés entre 2008 et aujourd'hui lorsqu'il exerçait à la polyclinique de Franche-Comté et à la clinique Saint-Vincent de Besançon.

L'enquête pourrait s'élargir

Il aurait réalisé des injections létales de potassium qui ont causé la mort de deux personnes et ont plongé d'autres victimes dans le coma. Certaines étaient présentes ce mercredi 29 mars à l'audience. "J'ai été opéré du dos et suite à cela, j'ai fait un arrêt cardiaque à la fin de l'opération suivi de cinq jours de coma", explique une patiente. L'enquête pourrait s'élargir au CHU de Besançon où le médecin a pratiqué à ses débuts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne