Cyclisme : ouverture du procès dans l'affaire du docteur Mabuse

FRANCE 3

Le procès d'une affaire de dopage dans le monde du cyclisme amateur et semi-professionnel. À la barre 11 prévenus dont Bernard Sainz, alias le docteur Mabuse. Il est soupçonné d'avoir aidé les sportifs à se procurer des substances interdites.

Une valise d'équipe cycliste à la main, Bernard Sainz arrive au tribunal en toute décontraction. Pourtant, celui que l'on surnomme le docteur Mabuse est bien le principal prévenu du procès qui s'ouvre à Caen (Calvados) pour une lourde affaire de dopage. Spécialisé dans le cyclisme, ce naturopathe de 73 ans est poursuivi pour aide à l'utilisation de substances interdites et il risque la prison. Parmi ceux qui attendent ce procès avec impatience, il y a un autre prévenu, l'ancien coureur Fabien Taillefer qui dit avoir été manipulé par le docteur Mabuse.

Espoir d'une génération plus propre

Au milieu des années 2000 il est l'un des espoirs du cyclisme français. Le normand enchaine les victoires dans les catégories de jeunes et incarne une génération de coureurs plus propres. Lorsqu'il rencontre ses premières défaillances physiques, il fait la connaissance du docteur Mabuse qui l'aurait aidé à prendre de l'EPO. Ce mardi 4 juillet, Fabien Taillefer est convoqué par la justice en tant que prévenu. L'occasion d'être enfin confronté à son ancien médecin, dans un procès qui débute en plein Tour de France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne