Mediator : pour Irène Frachon, les laboratoires Servier jouent la montre

FRANCE 2

Irène Frachon, pneumologue, était invitée sur le plateau du 13 heures ce jeudi 10 septembre pour revenir sur le dossier du Mediator.

À ce jour, les laboratoires Servier n'auraient toujours pas versé d'indemnités aux victimes du Mediator. Le docteur Irène Frachon avait révélé le scandale en 2009. Aujourd'hui, elle estime que les laboratoires Servier jouent la montre. "Ils contestent tout et puis, on peut malheureusement suspecter aussi qu'ils attendent la mort de certains patients ou le découragement d'autres. Le décès coûte moins cher que l'indemnisation d'une personne vivante", explique en plateau la pneumologue.

La complicité des médecins ?

Jusqu'à présent, les indemnités sont payées par la Sécurité sociale. Une loi votée en juillet 2011 prévoit "la substitution avec de l'argent public. L'État après va se retourner contre Servier", détaille Irène Frachon.

La pneumologue estime que certains médecins sont complices de la situation. "Servier inonde de cet argent qu'il refuse aux victimes les congrès, les symposiums, la formation médicale, la prise en charge de frais de déplacement de congrès... C'est absolument scandaleux. Nous appelons la communauté médicale à un sursaut éthique", conclut Irène Frachon en plateau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne