Irène Frachon : Jacques Servier est "à sa place face à un juge"

Francetv info

La pneumologue qui a dénoncé la première les risques du Mediator doit témoigner à Nanterre au cours du procès des laboratoires Servier.

Irène Frachon a dénoncé la première les risques du Mediator. La pneumologue doit témoigner à Nanterre (Haut-de-Seine) lors du procès pénal qui s'ouvre devant le tribunal correctionnel. Interrogée lundi 14 mai dans le JT de 13 heures de France 2, elle estime que Jacques Servier, le fondateur des laboratoires qui ont fabriqué le médicament, est "à sa place face à un juge". L'ouverture de ce procès est, selon elle, "un soulagement pour les victimes" mais surtout "un défi lancé à la justice". Elle espère en effet que l'affaire du Mediator sera jugée plus rapidement que celles du sang contaminé ou de l'hormone de croissance.

Vous êtes à nouveau en ligne