Risques radioactifs : explications

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Bonsoir, Nicolas Chateauneuf, comment se fait-il qu'aujourd'hui, en 2014, on trouve encore des remblais radioactifs. Nicolas Chateauneuf: On en trouve un partout Julian. Dans les années 60, il était possible pour des travaux publics, des routes ou même pour construire un stade, celui de Gueugnon par exemple. Ces remblais émettent du radon. Depuis cinq ans, Areva recense tous ces sites avec un hélicoptère équipé d'un capteur pour pouvoir les traiter. Le radon existe aussi à l'état naturel. En France, vous le voyez sur la carte, il s'en dégage du sol en Bretagne, dans le Massif central, les Vosges ou la Corse. Partout où vous avez du granit, des mines d'uranium et des roches volcaniques. Le radon est un gaz radioactif mais n'est pas dangereux en soi car sa concentration est très faible dans l'air extérieur. Julian Bugier : Est-ce un remblai illégal ? Apparemment, dans ce cas, oui. Les experts ont trouvé sous cette maison des sables très particuliers. Des sables produits lors de la fabrication d'uranium industriel. Il n'aurait jamais dû sortir des mines.

Bonsoir, Nicolas Chateauneuf, comment se fait-il qu'aujourd'hui, en 2014, on trouve encore des remblais radioactifs.

Nicolas Chateauneuf: On en trouve un partout Julian. Dans les années 60, il était possible pour des travaux publics, des routes ou même pour construire un stade, celui de Gueugnon par exemple. Ces remblais émettent du radon. Depuis cinq ans, Areva recense tous ces sites avec un hélicoptère équipé d'un capteur pour pouvoir les traiter. Le radon existe aussi à l'état naturel. En France, vous le voyez sur la carte, il s'en dégage du sol en Bretagne, dans le Massif central, les Vosges ou la Corse. Partout où vous avez du granit, des mines d'uranium et des roches volcaniques. Le radon est un gaz radioactif mais n'est pas dangereux en soi car sa concentration est très faible dans l'air extérieur.

Julian Bugier : Est-ce un remblai illégal ? Apparemment, dans ce cas, oui. Les experts ont trouvé sous cette maison des sables très particuliers. Des sables produits lors de la fabrication d'uranium industriel. Il n'aurait jamais dû sortir des mines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne