Viens voir les comédiens... A Vittel !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Cap sur Vittel dans la station thermale des Vosges, où un hôtel unique en France a ouvert ses portes cette année. "L’Hôtel d’Angleterre, les bons vivants" est géré par une troupe d’artistes issus du cinéma, du théâtre et de la télé. Moteur !

(Le fameux bar des Tontons © Hôtel d'Angleterre)

Tapis rouge à  l’entrée, cela va de soi. Ce trois étoiles de 55 chambres a été racheté et rénové en février dernier par une soixantaine de personnalités, acteurs, auteurs, réalisateurs. Parmi lesquels : Marthe Villalonga , Isabelle Otero ou encore le cascadeur Rémy Julienne .

Originalité, ce sont eux, les artistes , qui assurent à tour de rôle l’animation dans l’hôtel , principalement le week-end. Aux côtés du « vrai personnel », ils peuvent vous accueillir à la réception ou jouer les bagagistes. Vous pourrez aussi prendre un verre dans le « bar des tontons » ou déjeuner avec eux dans la « salle Lautner ». On l’a compris dans un esprit « tontons flingueurs ». D’ailleurs, le nom de l’établissement, « Les bons vivants » est tiré d’un court-métrage éponyme de Georges Lautner. Une série de sketches avec notamment Louis de Funès.

3On ne se fait pas la gueule aux bons vivants ! rigole le comédien Daniel Prévost, parrain de l’établissement. Il y a une ambiance très sympathique, très amicale".

Le 21 décembre au Palais des Congrès de la ville se joue en avant-première la pièce Tous des malades avec Marion Game, héroïne de la série télé Scènes de Ménage . 28 euros la place.

Patrick Jorge organise également le Festival du court-métrage les 20 et 21 décembre prochains . Vous y croiserez forcément des bons vivants et peut-être un amoureux de Vittel, Robert Hossein, à qui la cité thermale a déjà dédié une place.**** Bien vivante, elle aussi.

**EN PRATIQUE

Site de l'hôtel d'Angleterre

Site de l'office de tourisme

Actualité : Daniel Prévost sera à l'affiche, à partir du 15 janvier, du théâtre Saint-Georges, à Paris. Avec la pièce, Les Stars , aux côtés de Jacques Balutin.**

(© Hôtel d'Angleterre les bons vivants)

(© Hôtel d'Angleterre)
(© Hôtel d'Angleterre)

Vous êtes à nouveau en ligne