Easy Asie à Pékin

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

"Voyage, mode d’emploi" donne aujourd’hui la parole à une lycéenne parisienne, Anh-Lise, qui revient de Chine et qui nous rapporte ses impressions de voyage et ses bonnes adresses.

(Une petite vue de Tian Jin à l’est de Pékin © Anh-Lise Gilbert)

"C’est sans doute parce que j’y ai vécu trois mois. Mais honnêtement, Pékin a de quoi séduire  !" C’est Anh-Lise, 15 ans qui joue les guides.

Cette lycéenne parisienne nous fait partager ses bons plans à Pékin où elle est partie étudier pendant tout un trimestre.

(Dans l'école d'Anh-Lise © A.L-G)

La balade commence dans le centre de la capitale chinoise, à Sanlitun, LE quartier favori d’Anh-Lise, qui est parait-il, "très pop" !

"C’est branché, donc il y a beaucoup de jeunes, chinois et européens. Il y a toujours beaucoup d’animations, la journée, le soir, il y a plein de restos, de boîtes de nuit. Comme partout, les immeubles sont très hauts mais les façades sont recouvertes de mosaïques colorées, c’est rigolo ".

Près de Sanlitun et de la Cité interdite, Anh-Lise a trouvé un refuge ultra calme pour tanguer en tongs.

"C’est difficile de trouver un petit jardin en ville. Mais il existe un endroit étonnant au milieu des Ju Tong - les anciennes petites maisons de Pékin qui paradoxalement ont toutes été détruites puis reconstruites-. Là se trouve un lac, où l’on peut se promener en bateau, et c’est très relaxant car il n’y a pas de bruit et on peut même entendre les oiseaux parfois ! C’est vraiment le paradis ".

La balade d’une heure en bateau coûte seulement 4 euros.

Pour les petites faims, à toute heure, Anh-Lise recommande de tester les jiao zi, une spécialité pékinoise.

"Ce sont des raviolis fourrés à la viande de bœuf et aux herbes qui sont cuits dans l’eau bouillante. C’est un de mes plats préférés, et les meilleurs que j’ai goûtés furent ceux de la tante de ma correspondante, faits maison ! On peut en manger aussi partout dans la rue sur des stands ".

A ne pas manquer aussi à Pékin la visite de l’Espace 798. Il s’agit d’une zone d’art contemporain Chinois, dans le quartier de Chao Yang. Ce site, immense, est situé dans les anciens bâtiments d'une usine militaire désaffectée. "Ces bâtiments ont été repris par des artistes qui en ont fait leurs ateliers. On doit y consacrer au moins une journée pour se promener dans les galeries d’art, découvrir les expos photos ou encore les structures architecturales monumentales! C’est très beau à voir, mais prévoyez chapeau et crème solaire, le soleil tape toute la journée !"

Enfin, si vous projetez un voyage en Chine en juin prochain, surtout ne ratez pas la "Fête des bateaux-dragons", célébrée cette année le 20 juin partout dans le pays. Et bien sûr à Pékin.

"Pendant toute une journée, à chaque point d’eau, il y a des courses de bateaux en formes de dragons avec des rameurs qui pagayent à toute vitesse. C’est vraiment beau à voir. En plus, ils ont une certaine cadence et chantent tous ensemble, c’est assez impressionnant parce que tout est calme et on n’entend qu’eux".

Pendant ce temps, on déguste des gâteaux de lune, ces fameux biscuits de riz gluant entouré de feuilles de bananiers.

 

(Fête des Bateaux-Dragons © Anh-Lise Gilbert)

Vous pouvez retrouver le récit d’Anh-Lise sur son expérience en Chine dans le magazine Phosphore qui publie ce mois-ci une enquête sur cinq adolescents partis voyager en Asie.

 

Vous êtes à nouveau en ligne